Métiers: monitrice de ski
Chloë Laget

Etant née en montagne de parents et grands-parents moniteurs, j'ai chaussé les skis avant de savoir marcher !
C'est naturellement, pour pouvoir vivre de ma passion que je suis devenue monitrice de ski.
Afin de compléter mon activité et avec le souhait de rester en montagne toute l'année, je suis montée en refuge chaque été. Informer les gens, les amener à prendre contact avec la montagne, tout en mettant l'accent sur l'aspect technique et la securité sont les points communs que j'apprécie dans mes deux métiers.
Je trouve mon équilibre entre les joies et les contraintes du milieu montagnard.
C'est aussi une source d'échange et d'exploration au travers des voyages et des rencontres que j'ai la chance de faire grâce à ces passions."
  • Le métier
  • Où l'exercer
  • Carrière et formations
  • Financements possibles
  • Liens et autres informations
Un(e) spécialiste de la randonnée

Un chamois, les sens en éveil, nous toise, perché sur un éperon rocheux. Debout, devant son terrier, une marmotte siffle, montant la garde. Autour d'un lac de montagne, se dissimulent l'alchémille et la joubarbe; sans la présence de notre accompagnatrice en moyenne montagne ces plantes vivaces et décoratives nous serez restées inconnues, et ces animaux sauvages ignorés.

Sportif accompli, il fréquentent les sentiers alpins, même les plus pentus, sur lesqueles il guide sa clientèle. Il fait également découvrir aux groupes qu'il accompagne, les lacs, la faune et la flore dont il connaît tous les secrets grâce à ses connaissabces de naturaliste et son amour de la nature.

Métier de nature et de contact, il conduit les randonneurs dans toutes les zones d'altitude, à l'exceptin des glaciers, des falaises d'escalade et des terrains nécessitant l'utilisation du matériel ou des techniques d'escalade. L'accompagnateur en montagne prépare et organise des randonnées pédestres et des raids sportifs à la demande de ses clients, en fonction de leurs attentes et de leur expérience. Responsable de leur sécurité, il sait s'orienter en toutes circonstances.

Les accompagnateurs travaillent en indépendants pour la majorité d'entre eux(80%). Plus de la moitié sont pluriactifs : moniteurs de ski, pisteurs, spéléologues, parapentistes, dans des activités liées au tourisme de montagne : gardiens de refuge, hébergeurs, commerçants, remontées mécaniques ... Un nombre non négligeable d’Accompagnateurs en Montagne est fonctionnaire de l’Etat ou des collectivités territoriales : enseignants, techniciens de l’ONF, gendarmes, CRS de montagne ou militaires.
Près de 3500 Accompagnateurs en Montagne (AeM) proposent leurs activités sur l'ensemble des massifs français et les départements d'outre-mer. Ils s’organisent en réseaux locaux de professionnels dans les stations et les villages de montagne. Une minorité des Accompagnateurs en Montagne est salariée des centres de vacances, des Parcs Nationaux, des tours opérateurs...
Intermédiaire pour bien des découvertes en montagne, ils sont aussi des agents de rencontres entre les populations touristiques et les populations montagnardes : éleveurs, agriculteurs, bergers, artisans … Cette médiation contribue à l’établissement d’un lien social parfois délicat à mettre en oeuvre entre des modes de vie différents.
Fortement impliqués dans les organisations locales du tourisme (partenaires de nombreux hôtels, centres de vacances et de résidences de tourisme), ils sont très présents lors des traditionnels pots d'accueil. Leurs compétences transversales, leur connaissance fine du territoire, son histoire, ses potentiels de promenade et de randonnée contribuent fortement à donner du sens au séjour montagnard.
Adhérents et partenaires des Offices de Tourisme, ils sont souvent à l'origine des topo-guides, chargés de leur conception, consultés en matière de signalétique touristique, promoteurs de la mise en place d'itinéraires thématiques. Au-delà de leurs clientèles, ils assurent une réelle mission de service public, prévue par leur Code de Recommandations Déontologiques, en matière d'information et de prévention des accidents de montagne, d'orientation de la population touristique vers des itinéraires adaptés à leurs potentiels et à leurs attentes.
Egalement partenaires des parcs nationaux et des réserves naturelles ils participent à l’animation de ces territoires spécifiques, aux actions de vulgarisation scientifique tant auprès du jeune public scolaire que de sa clientèle , à des missions de comptage de la faune et la découverte de la flore, patrimoines naturels.
Carrières et formations
Les possibilités de financement par les organismes d'état.
Les liens utiles.

Le site officiel des Accompagnateurs en montagne
www.lesaem.org

Ski alpin

randonnée pédestre